4€  12° année - n° 72 NOVEMBRE-DEEMBRE 2004


••• France

* Une initiative des élus de Stains

Deux élus communistes, le maire Michel Beaumale, et le conseiller général, Azzedine Taïbi, ont écrit début septembre aux maires, parlementaires, conseillers régionaux et généraux de France. Ils proposent de "profiter de l'organisation du référendum national en 2005 sur la constitution européenne pour, du même coup, interroger les Français sur l'opportunité d'accorder le droit de vote et d'éligibilité aux résidents étrangers non-communautaires. Comment se prononcer sur un projet de constitution sans s'interroger sur la place citoyenne qui sera accordée dans cet espace européen à des centaines de milliers de résidents qui vivent et travaillent en France depuis plusieurs années ?"

Le maire de Stains était à l'origine d'un premier appel en 1999 sur le droit de vote des étrangers. Dans sa commune, un sondage réalisé par l'institut CSA en mai 2004 donnait 72 % d'opinions favorables au "droit de vote à toutes les élections des résidents étrangers habitant la France depuis plusieurs années" et les résidents non-ressortissants de l'Union européenne ont pu voter en 2002 à un référendum sur l'adhésion de Stains à une communauté d'agglomération.

La fédération des Aide organise le 11 décembre à Paris de 14 h 30 à, 22 h une conférence visant à réunir des représentants d'associations européennes engagées dans la lutte contre le racisme, œuvrant en faveur d'une citoyenneté.

L'objectif est d'aboutir à un plan d'action en faveur de l'égalité des droits de tous en Europe et de la lutte contre les pratiques discriminatoires. Réservation par e-mail : http://conferences.aide-federation.org/reservation.htm


Voir aussi N° 71
Retour au sommaire de la LETTRE n° 72
Retour à la présentation : LETTRE
Retour à la page : ACCUEIL