4€  13° année - n° 73  JANVIER - FEVRIER 2005



ARABIE SAOUDITE

Des amendements à la loi de naturalisation vieille de cinquante ans ont été approuvés par le Conseil des ministres fin octobre. La nationalité saoudienne pourra être accordée après dix ans de résidence dans le royaume (cinq ans auparavant !) aux étrangers ayant une profession ou des compétences dont le pays a besoin : scientifiques, entrepreneurs, ingénieurs, enseignants, postes actuellement majoritairement occupés par des étrangers. La connaissance parlée et écrite de l'arabe est exigée. la double nationalité n'est pas autorisée. Il y a 8,8 millions d'étrangers pour 17 millions de Saoudiens et beaucoup de mariages mixtes.

Les Saoudiennes mariées à des non-Saoudiens pourront garder leur nationalité ou prendre celle de leur mari. Les enfants ayant pris la nationalité d'un père étranger pourront récupérer leur nationalité saoudienne à dix-huit ans.


Retour au sommaire de la LETTRE n° 73
Retour à la présentation : LETTRE

Retour à la page : ACCUEIL